Un bien-être qui passe par les vacances…

Si les vacances sont un moment privilégié pour se déconnecter de la vie quotidienne et du stress qui l’accompagne, cette période a aussi un rôle fondamentale sur la famille et l’épanouissement de l’enfant. Une étude sur le sujet révèle que pour 62% des français l’absence de vacances a des conséquences sur la famille*. Plus globalement, les vacances apparaissent donc comme un essentiel qui participe au bien-être et au développement de l’enfant à plusieurs niveaux : Développement cérébral, Quotient Intellectuel (QI), Concentration, Bonheur et Liens Familiaux.

Le moteur de recherche HomeToGo décrypte ces différents effets et partage avec vous quelques conseils d’experts pour préparer au mieux votre prochain séjour en famille.

*Source Ipsos pour le Secours Populaire, mars 2016.


DEVELOPPEMENT CEREBRAL

brain
Le départ en vacances permet aux enfants d’activer deux entités du cerveau que l’on peut nommer : JOUER et RECHERCHER. Si l’enfant n’a pas la possibilité de partir en vacances, ces dernières peuvent avoir du mal à se développer en restant à la maison. Lorsque que ces entités sont activées, ces dernières libèrent des composants neurochimiques tels que des opioïdes, de l’ocytocine et de la dopamine qui sont responsables du bien-être et favorisent la réduction du stress.

Ces composants agissent comme des muscles qui, plus ils sont sollicités, plus ils faciliteront le développement de la personnalité de l’enfant. Les enfants ayant la chance de partir en vacances ont la possibilité d’explorer et de découvrir de nouveaux endroits ce qui améliore la première entité RECHERCHER.


– Interview du Dr. Gabriele Haug-Schnabel, spécialisée en biologie comportementale –
 

  • HomeToGo : En quoi est-ce positif de voyager avec ses enfants ?
  • Dr. G. Haug-Schnabel : « Excepté certains moments charnières comme l’arrivée sur le lieu de vacances, le départ et certaines excursions, ce sont les moments de détente « sans avoir l’oeil sur sa montre » qui prédomineront. Un laisser faire que les enfants vont immédiatement reproduire, tels des « miroirs » et qui se manifestera par un comportement plus calme. Un autre équilibre entre vie et travail se met en place au quotidien […].»


De même, le temps passé à développer la seconde entité JOUER fait aussi partie intégrante de toutes périodes de vacances. Un système de divertissement bien développé influe positivement sur la capacité de « jouer avec des idées » et de faire face à une situation avec différents points de vue à l’âge adulte.

Les vacances offrent indéniablement un environnement propice à l’exercice de ces deux entités permettant ainsi le développement et la maturation du cerveau dans le lobe frontal. Ce dernier est lui-même impliqué dans le fonctionnement cognitif, l’intelligence sociale et tend à développer des individus cherchant la réussite grâce à l’accomplissement d’objectifs.

brain-2

QI | Concentration | Créativité | Bonheur | Liens Familiaux | Statistiques | Conseils | Sommaire


 

QI

qi

Changer d’environnement pendant les vacances stimule les fonctions du lobe frontal et améliore certaines fonctionnalités telles que la régulation du stress, l’attention, la concentration, les capacités d’apprentissage et d’organisation. Par conséquent, partir en vacances améliore la santé physique et mentale, cette dernière étant associée à une augmentation du QI chez les enfants.

– Interview du Dr. Gabriele Haug-Schnabel, spécialisée en biologie comportementale –
 

  • HomeToGo : Que se passe-t-il lorsque les enfants évoluent dans un nouvel environnement ? 
  • Dr. G. Haug-Schnabel : « Un changement de décor, souvent associé à un changement climatique offre de nouvelles possibilités et une ouverture des sens : sentir, regarder, écouter, toucher. En somme, une variété de suggestions pour la réflexion, la reconnaissance qui aide à stimuler leur capacité à comparer et à tirer des conclusions. Certains enfants […] réagissent à un changement d’environnement par un très haut niveau d’excitation ce qui en retour déconcerte les parents. La grande question… à qui la faute ? »


Développement cérébral | Concentration | Créativité | Bonheur | Liens Familiaux | Statistiques | Conseils | Sommaire


 

CONCENTRATION

concentration
Lorsque les parents planifient des vacances avec leurs enfants ou les envoient en colonie de vacances, ils privilégient généralement une destination dans un environnement naturel, en bord de mer ou à la montagne. Le lieu de vacances a d’ailleurs une influence directe sur le développement des enfants. Une étude de l’Université de l’Illinois révèle que le degré d’attention et de concentration d’un enfant est plus grand après seulement 20 minutes passées dans un environnement naturel. De plus, un tel environnement peut aussi influer positivement sur la tension artérielle et réduire le stress. Un point bénéfique pour les enfant atteint de TDAH (Trouble Déficit de l’Attention) ou d’hyperactivité.


Développement cérébral | QI | Créativité | Bonheur | Liens Familiaux | Statistiques | Conseils | Sommaire


 

CREATIVITE

creativite
Lorsqu’ils voyagent, les enfants sont exposés à de nouveaux environnements et à de nouvelles situations qu’ils ne pourraient pas expérimenter dans leur vie quotidienne. Ces nouveautés ont un impact positif sur la créativité des enfants et facilitent leur ouverture d’esprit. De même, une étude menée par l’Université de l’Indiana suggère que le simple fait de penser à des destinations lointaines améliore le niveau de créativité de l’enfant.

– Interview du Dr. Gabriele Haug-Schnabel, spécialisée en biologie comportementale –

  • HomeToGo : De quelle manière le voyage affecte-t-il la créativité ? 
  • Dr. G. Haug-Schnabel : « En vacances la mobilité intellectuelle et l’imagination sont stimulées grâce à de nouvelles expériences jusque-là inconnues mais qui deviendront progressivement des terrains familiers. »


Développement cérébral | QI | Concentration | Bonheur | Liens Familiaux | Statistiques | Conseils | Sommaire



BONHEUR

Partir en vacances a un impact sur le niveau de bonheur qui augmente pendant un séjour. La planification des vacances et l’excitation associée à l’attente y contribue également. Les personnes en vacances sont plus satisfaites et mieux connectées à leurs désirs et leurs attentes que les autres. En bref, le voyage procure trois bienfaits : un sentiment d’accomplissement, de satisfaction et de bonheur.
bonheur

– Interview du Dr. Gabriele Haug-Schnabel, spécialisée en biologie comportementale –

  • HomeToGo : Le voyage a-t-il un impact sur l’humeur ?
  • Dr. G. Haug-Schnabel : « Pour beaucoup, les voyages réguliers garantissent un niveau plus élevé de satisfaction dans la vie. Plusieurs facteurs à cela, le fait d’avoir les yeux écarquillés par les découvertes, de démanteler les préjugés, d’avoir une plus grande de compréhension pour ce qui nous entoure et avoir plus de référentiels. Cela peut aussi réduire les problèmes de soi. »


Développement cérébral | QI | Concentration | Créativité | Liens Familiaux | Statistiques | Conseils | Sommaire



LIENS FAMILIAUX

famille
Les responsabilités et le rythme de la vie quotidienne au travail ou à l’école ne sont pas toujours propices à l’approfondissement des liens familiaux entre parents et enfants. A l’inverse, les vacances offrent un rythme plus calme et détendu et permettent de rattraper ces moments où les responsabilités avaient la priorité.

Pendant les vacances, les parents peuvent plus librement et sereinement se concentrer sur leurs enfants. Le fait de changer de cadre de vie leur permet aussi d’inventer de nouvelles activités et de nouveaux jeux (châteaux de sable, activités aquatiques, feu de camp…).


– Interview du Dr. Gabriele Haug-Schnabel, spécialisée en biologie comportementale –

  • HomeToGo : En quoi le voyage a-t-il une influence sur le renforcement des liens familiaux ?
  • Dr. G. Haug-Schnabel : « Les parents ont davantage de temps pour se concentrer sur leurs enfants. Si la routine quotidienne « dicte » moins les journées […] les parents peuvent alors participer plus facilement à des jeux et nourrir le besoin d’activité des enfants. Cela influe alors sur la capacité d’endurance des enfants et renforce leur bien-être. Ils apprennent aussi de leurs parents dans un contexte nouveau et comprennent que la confiance et la notion de sécurité, ne sont pas uniquement limitées à l’environnement domestique. Ces deux notions peuvent prendre forme partout. »


Ce temps partagé envoie un signal à l’enfant et lui montre que ses parents portent sur lui une attention complète. Cela a d’ailleurs pour effet d’augmenter le niveau de confiance en soi de l’enfant ce qui a un impact sur leur développement à l’adolescence puis à l’âge adulte. Par ailleurs, les vacances en famille influencent également le comportement de l’enfant qui apprend de ses parents et peut reproduire certains traits de leur comportement.

C’est aussi un moment propice pour consolider les liens familiaux ou réparer certaines brèches. La communication et l’écoute sont deux points essentiels à cela. Enfin, les vacances ne sont pas seulement un bon moment à l’instant T, tous les leviers actionnés pendant un séjour en famille participent aussi aux souvenirs que l’enfant va se forger et qui auront un impact à l’âge adulte.

famille-2

Développement cérébral | QI | Concentration | Créativité | Bonheur | Statistiques | Conseils | Sommaire



STATISTIQUES

Partir en vacances en famille est primordial tant pour l’équilibre et le bien-être des parents que des enfants. En effet, pour 62% des français l’absence de vacances a un impact sur « la vie de famille » bien avant d’autres catégories de la vie courante : vie professionnelle, vie sociale, vie sentimentale et sexuelle. Par ailleurs, 84% des français considèrent que partir en vacances au moins une fois par an est une « nécessité » contre seulement 16% à juger les vacances comme secondaire.

Si les spécialistes s’accordent à dire que les vacances ont un impact bénéfique sur le développement de l’enfant, les Français confirment aussi le rôle joué par cette période de relâche. En effet, 95% d’entre-eux jugent ce moment primordial car il permet à l’enfant de « découvrir de nouveaux horizons » ou d’accroître sa curiosité. L’importance de se retrouver en famille, fait également partie des éléments fondateurs pour 91% Français.

Développement cérébral | QI | Concentration | Créativité | Bonheur | Conseils | Sommaire


CONSEILS

Comme certaines études le suggèrent, la partie la plus agréable des vacances est la planification de ces dernières et l’excitation grandissante à l’approche du départ. Afin de valoriser ce sentiment positif chez l’enfant, vous pouvez :

– Compter les jours
jusqu’au départ.
– Organiser des excursions
et des activités pour vos enfants sur le lieu du séjour.
– Partager des informations
intéressantes sur votre lieu de vacances et enseigner aux enfants quelques expressions locales ou anecdotes.
conseils

Si certains enfants se font une joie de partir en vacances certains peuvent éprouver un stress à devoir quitter leur routine quotidienne pour un nouvel environnement. L’implication de votre enfant dans le processus de planification est donc un bon moyen de parer à une angoisse éventuelle. Les conseils suivants peuvent vous aider :

– Regarder
les photos des différents endroits que vous comptez visiter et leur demander leur avis.
– Eveiller la curiosité
de votre enfant sur ces lieux de visite en partageant des informations intéressantes sur ces derniers.
– Etablir une feuille de route
avec suffisamment d’options pour que votre enfant puisse aussi choisir.


– Interview du Dr. Gabriele Haug-Schnabel, spécialisée en biologie comportementale –

  • HomeToGo : D’un point de vue général, que gagne l’enfant à voyager ?
  • Dr. G. Haug-Schnabel : « La vie n’est pas figée et grâce au voyage les enfants apprennent à gérer de nouveaux référentiels. Les parents doivent s’y préparer et savoir réagir face aux imprévus qui peuvent survenir lors d’un voyage, voilà d’ailleurs ce qu’il y a de merveilleux avec le voyage. Les enfants découvrent qu’il peut exister différentes options, qu’ils peuvent les confronter tout en apprenant que les exceptions à la règle peuvent parfois renforcer cette dernière via un chemin alternatif. »


Développement cérébral | QI | Concentration | Créativité | Bonheur | Liens Familiaux | Statistiques | Sommaire


>> INFOGRAPHIE <<


METHODOLOGIE

Les informations incluses dans ce projet ont été recueillies et présentées en fonction des nombreuses études, publications et avis d’experts. Retrouvez la liste complète dans la section « Sources » ci-dessous :