Coupe du monde Russie 2018

Quelles équipes seront les plus et les moins chères à encourager ?

La 21ème édition de la Coupe du monde de football aura lieu du 14 juin au 15 juillet prochains en Russie. Les groupes de la phase de poules étant maintenant connus de tous et les supporters se mettent progressivement en route pour leur premier match. Après avoir analysé le budget des supporters 5 mois avant la compétition*, HomeToGo.fr s'est depuis intéressé à l'évolution des prix d'une location de vacances dans les 11 villes hôtes russes. Le moteur de recherche s'est également amusé a calculer le temps de trajet nécessaire pour que les supporters puissent assister aux matches de leur équipe dans chaque ville hôte prévue. Des distances mais surtout durées impressionnantes à découvrir ci-dessous !

La compétition en chiffres

1 052 082 km: la distance totale parcourue par tous les pays pendant les qualifications.

74 582,28 € : le coût total de 32 fans dévoués à suivre leur pays en Russie (un de chaque équipe).

3 646,03 € : le budget à prévoir pour tous les supporters de la Colombie, l'équipe nationale la plus chère à soutenir.

1 033,15 €: le budget à prévoir par les supporters de l'équipe de Russie, l'équipe nationale la moins chère à soutenir.

Supporters : quel budget prévoir pour aller en Russie ?


HomeToGo a calculé combien il coûterait aux fans de chaque pays de se rendre en Russie pour assister aux 3 matchs de leur équipe pendant la phase de groupe. Le budget total prend en compte 6 facteurs (voir méthodologie) et l'hypothèse suivante : les supporters arrivent 1 jour avant le début de chaque match et rentent en Russie pendant toute la durée de la phase de groupe soit 12 jours.

Quels supporters dépenseront le plus ?

Mosquée, Kazan

Où trouver un logement en Russie pendant la compétition ?


Nous nous sommes intéressés à l'évolution du prix moyen d'une location de vacances depuis la période de première extraction de données en décembre 2017 puis en février 2018 et enfin en mai 2018. C'est sur cette période que nous avons pu constater quelle a été l'évolution du prix des hébergements dans les 11 villes hôtes russes de la compétition.


Enfin, on note que ce ne sont pas forcément les villes les plus chères à la nuité qui connaissent les plus fortes augmentations de prix, en effet, certaines ont connu pas ou très peu d'évolution depuis le début de notre étude.

Quelles sont les villes les plus chères ?

Si l'on prend en compte l'ensemble de la période de l'étude, ce sont les villes de Saransk,Nijni Novgorod et Volgograd qui affichent un prix moyen en location de vacances le plus élevé. Comptez 794 € en moyenne pour une location de vacances à Saransk, 371 € pour Nijni Novgorod et 351 € pour Volgograd.


Toutefois, si l'on regarde de plus près l'évolution des prix à la location entre décembre 2017 et mai 2018, ce ne sont pas forcément les villes les plus chères qui ont connu les grande variations de prix. En effet, même si Saransk a toujours affiché les prix les plus élevés pour un hébergement depuis décembre mais elle ne connait une augmentation de prix de 14,70% sur toute la période contre près de 560% pour Samara qui figure pourtant au top 3 des villes hôtes russes les moins chères depuis décembre 2017.

Quelles sont les villes les moins chères ?

Quant aux villes russes les moins chères, direction Sotchi, Saint-Pétersbourg et Samara, où les supporters ont réalisé des économies sur leur budget hébergement. En effet, le prix moyen d'une location pour Sotchi entre décembre 2017 et mai 2018 est de 67 € par nuit. Une évolution du prix de l'hébergement qui fut d'ailleurs la plus stable jusqu'à présent : 3,11% seulement. Comptez ensuite 96 € en moyenne pour Saint-Pétersbourg mais une plus importante augmentation des prix depuis décembre : 62,24%. Samara clos ce top 3 avec un prix moyen de 162 € par nuit seulement mais une progression record de 558,77%.


Enfin, certaines villes russes comme Kaliningrad, Moscou ou Kazan ont affiché des prix moyens par nuit en location de vacances très stable sur toute la période : seulement 0,96% d'augmentation pour Kaliningrad ce qui en fait la ville la plus stable en termes de prix des hébergements. Moscou et Kazan se situent elles entre 86,56% et 100,48% d'augmentation.


Stade Luzhniki, Moscou

Quels supporters passeront le plus de temps de trajet dans le train pendant la compétition ?


Avis aux fans de ballon rond qui veulent s’organiser pour profiter au mieux de la Coupe du Monde, HomeToGo.fr a analysé les trajets des supporters. Les Argentins, les Russes et les Islandais sont les plus chanceux avec moins de 30 heures passés dans les transports. Tandis que les Uruguayens, Espagnols et Nigériens peuvent passer jusqu’à 4 jours dans le train pour soutenir leur équipe. Quant aux supporters Français, ils passeront 56 heures dans le train pour aller soutenir les Bleus.


  • Les Argentins sont les supporters qui passeront le moins de temps dans le train (17h06min)
  • Les Russes arrivent 2e position de ce classement avec 24h02 minutes de temps de trajet
  • Les Islandais en 3e sur ce podium, passeront un peu plus d’une journée, soit 28h04 minutes dans le train
  • Tous les supporters réunis passeront au total 1 877h35 minutes dans le train, ce qui correspond à environ 1 251 matches de football ! 




Méthodologie

Prix total = Billet match + Bière + Repas + Billets d'avion (vers la Russie et domestiques) + Hébergement

HomeToGo a calculé combien il coûterait aux fans de chaque pays participant de se rendre en Russie pour assister aux trois matchs de la phase de groupes. Pour se faire, HomeToGo a pris en compte six facteurs : le coût d'un billet pour chaque match, le prix d'une bière locale, le prix de deux repas par jour, le prix d'un vol international vers la Russie, le prix d'un vol domestique entre les villes hôtes russes et le prix moyen par personne d'une location de vacances. Les coût total, calculé à partir de ces six facteurs, prend en compte l'hypothèse suivante : les supporters arrivent un jour avant le début de chaque match et restent en Russie pendant toute la durée de la phase de groupe (soit 12 jours). Enfin, les 32 pays participant à la compétition ont été considérés pour cette étude.


Billets : le prix se base sur les prix des billets officiels fixés par la FIFA pour les matchs de la phase de groupes et ont été répartis en quatre catégories distinctes. Les catégories 1, 2 et 3 seront disponibles pour les fans à travers le monde grâce à la vente de billets en ligne. La catégorie 4, qui correspond à la moins chère de toutes les catégories proposées, est uniquement réservée aux résidents russes. La moyenne des 3 catégories a été pris en compte afin d'obtenir un coût moyen réaliste par billet. Le prix moyen a été multiplié par 3 sachant que chaque équipe jouera 3 matchs durant la phase de groupe. A noter que le prix des billets pour le match d'ouverture est le plus élevé et que le prix des tickets pour les résidents russes sont vendus à un prix fixe inférieur.


Bière : somme de deux bières locales par jour multiplié par 12 jours (500ml) qui tient compte de la variation du prix de ville en ville. Les données ont été recueillies sur Numbeo.


Repas : somme de deux repas par jour (petit-déjeuner + un repas local) multiplié par 12 jours qui tient compte de la variation du prix des restaurants de ville en ville. Les données ont été recueillies sur Numbeo.


Billet d'avion (vol international vers la Russie) : prix d'un vol aller vers la Russie depuis les aéroports internationaux de chaque pays participant à la compétition vers la première ville hôte où se déroulera le premier match de chaque équipe. La date d'arrivée correspond à la veille du premier match de chaque équipe. Seuls les vols aller les moins chers et les plus courts ont été pris en compte. Les données relatives aux vols ont été recueillies le 01.12.2017 sur le comparateur Momondo.


Billet d'avion (vol domestique intra Russie) : prix par personne d'un vol domestique entre les différentes villes russes hôtes. La date d'arrivée correspond à la veille du premier match de chaque équipe. Seuls les vols les moins chers et les plus courts ont été pris en compte. Les données relatives aux vols ont été recueillies le 01.12.2017 sur le comparateur Momondo.


Hébergement : le prix global indiqué prend en compte le prix moyen par personne pour un séjour de 4 jours dans une location de vacances dans les trois villes hôtes où se dérouleront les matchs.


Trajet en train : HomeToGo a calculé les durées de trajets en train pour les 32 pays représentés durant la phase de groupe de la compétition grâce au site officiel de la FIFA sur lequel des trajets en train gratuits peuvent être réservés par les supporters de football afin d'assister aux matches dans chaque villes hôtes prévues. Seules les durées de train les plus courtes ont été considérées pour aller d'une ville hôte à l'autre. Pour certains trajets où il n'existe pas de trains directs vers la ville hôte suivante, la durée supplémentaire nécessaire fut pris en compte et directement ajoutée au temps de trajet concerné.